RÉFÉRENCES & RESSOURCES

Sur cette page, vous pouvez trouver de nombreux documents qui concerne la photographie ambulante.
Si en possédez d’autres ou que vous souhaitez ajouter un nouveau document, contactez-moi.

ACHETER UNE BOX CAMÉRA

Si vous souhaitez acheter un appareil photo bien réalisé par un , comme beaucoup de photographes sur ce site, contactez Sebastien Bergeron

Comment fonctionne une box caméra

Ce que nous explorons sur ce site est la photographie ambulante, principalement réalisée dans la rue. Seuls quelques photographes sur ce site utilisent des studios photo, avec des éclairages artificiels. A ma connaissance, tous les photographes utilisent des papiers photographiques modernes, qu’ils développent dans leur appareil photo avec les chimies adéquats de base (révélateur et fixateur). Il s’agit soit de papier RC (resin coated), soit de papier baryté, à des grade fixe, ou multigrade.  Pour une utilisation correcte du papier multigrade, il est préférable installer un filtre dans l’appareil photo, sinon votre image deviendra très douce. C’est la même chose que lorsque vous utilisez du papier multigrade dans la chambre noire avec un agrandisseur. Habituellement, ces papiers sont utilisés avec un négatif sur film. Lorsque vous exposez le négatif avec un agrandisseur sur le papier photo, vous obtenez une image positive. En utilisant ces papiers à l’intérieur d’une box camera, vous obtiendrez une image négative. Ce négatif sera soit re-photographier (négatif d’un négatif = positif), soit tirer par contact, en plaçant un papier vierge ,sur un négatif et en exposant le tout à une source de lumière. Certains photographes utilisent des papiers positifs directs. Ces papiers sont spécialement conçus pour la photographie au sténopé ou à la chambre. L’image exposée se transforme directement en un positif très semblable à un Tintype (dont nous parlions un peu plus haut dans ce texte). Le papier positif direct supprime une étape du processus. L’inconvénient est qu’il n’y a pas de négatif. Vous obtenez donc un tirage unique.
Le manuel très bien illustré d’Emmanuel Liger.
Les différentes étapes sur la manière d’utiliser une bopx camera sont détaillées dans la vidéo de Sean Foley, produite à Kaboul,  How to Use a Kamra-e-Faoree.

Anciens manuels en français, tirés de la revue « Système D ». (Merci Sébastien.)

LES LIVRES:

Afghan Box Camera – Sean Foley & Lukas Birk
2 MISSISSIPPI –  Hans Zeeldieb
Smudgers – Chris Wroblewski
Photographs de Rue/Street Photographers/Minuteros – Patrick Ghnassia and Zilmo de Freitas
Los Ambulantes: The Itinerant Photographers of Guatemala – Avon Neal & Ann Parker
Halogénure #02 – Magazine avec grande caméra Box
LAMBE-LAMBE  – Joachim Schmid
Lambe-lambe: Fotógrafos de rua anos 1970 – MIS

 

ÉQUIPEMENT

Produits chimiques et papier

Fotoimpex situé à Berlin, est l’une des meilleures adresses, pour trouver du papier et des chimies, en Europe.
BH Photo serait l’une des meilleures adresses aux États-Unis.
Veuillez m’envoyer des informations dans d’autres pays.

Les objectifs

Il existe une grande variété d’objectifs que vous pouvez utiliser sur ce type d’appareil, et ils peuvent coûter de quelques euros à plusieurs milliers. L’option la moins chère serait d’utiliser un ancien objectif agrandisseur 4x5in, ou bien un objectif grand format sans obturateur. Ils sont relativement faciles à trouver sur Ebay ou les marchés d’occasion.
Objectif sans obturateur
Objectif grand format avec obturateur

Voici une liste des objectifs grand format à télécharger (merci Sébastien)

Si vous décidez de construire un appareil avec un système de mise au point externe, vous pouvez trouver de vieilles chambres à soufflet de 50 à 100 euros.
Assurez-vous que l’objectif puisse créer une image suffisamment grande, et qu’il possède un cercle-image couvrant le format avec lequel vous souhaiteriez travailler.
Minimum 9 ×12 cm. Vous pouvez même recycler des appareils cassés, comme une chambre Graphlex, trouvée pour pas trop cher et la réutiliser.

VIDEOS